Économie

La Société « CHARCUTERIE DE LA VALLEE DE LA BRUCHE »

 

Anciennement implantée à Duttlenheim, cette société est spécialisée dans la charcuterie industrielle. L’entreprise est entrée dans une démarche d’acquisition foncière à usage industriel afin de construire une nouvelle usine de fabrication de charcuterie. Leur ancien site de Duttlenheim étant devenu trop exigu, il ne permettait pas le développement des activités projetées. La Société a manifesté son vif intérêt pour l’achat d’un lot du Parc d’Activités Economiques Intercommunal sur le ban d’Obernai, et a présenté à la Communauté de Communes son projet d’entreprise et son projet architectural.

Au vu de ses capacités de production, la charcuterie a été soumise à enregistrement au titre des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement sous la rubrique 2221 « préparation ou conservation de produits alimentaires d’origine animale ».

 

HISTORIQUE DE L’ENTREPRISE

– 1965 : création de la société de fabrication Artisanale de Charcuterie Alsacienne,

– 1970 : transfert de l’installation à Illkirch Graffenstaden,

– 1987 : création de la société de la Charcuterie de la Vallée de la Bruche (CVB) et installation à Duttlenheim. Elle fait partie du groupe SASM-Docks France,

– 1996 : rachat de SASM-Docks France par le groupe Auchan.

 

NOUVELLE IMPLANTATION

 

charcuterie-vallee-de-la-bruche

 

Le projet de l’entreprise a porté sur une emprise totale d’acquisition de 60 763 m² et le lot est situé à l’entrée du PAEI, côté ouest.
Le site se compose d’un bâtiment principal, abritant les bureaux et les différents locaux de production et de stockage. L’accès camion pour les réceptions se fait côté nord du site. La partie Est du site est occupée par les places de stationnement. L’entrée des véhicules sur le site s’effectue par la rue A. Mohler. Le permis de construire a été déposé le 17 septembre 2013 et accordé le 10 décembre 2013.

Dans le cadre de la stratégie de développement de la Charcuterie de la Vallée de la Bruche, la société a souhaité implanter une nouvelle installation de production de produits de charcuterie et de salaison d’une capacité de production de 7 000 tonnes de produits finis, avec une capacité maximale de 25 tonnes de produits entrants par jour.
Les produits finis sont stockés pour une durée très courte dans des chambres froides. L’activité porte essentiellement sur le marché de la viande porcine, bovine et la volaille.

Le site d’Obernai a généré l’embauche d’une quinzaine de personnes en plus des 75 déjà en poste ; des embauches liées notamment à la nouvelle activité de tranchage.

 

 

 

 

   

X
X